Mes lunettes sur mesure !

Je souhaite aujourd’hui vous présenter mes nouvelles lunettes et particulièrement le lunetier qui me les a fabriqué : Florian Louveau. Sa particularité : le sur-mesure !

Peux-tu te présenter stp ?

Florian Louveau, je suis opticien lunetier depuis 2009. J’ai racheté ce magasin en 2013 mais j’y travaillais déjà à la sortie de mon diplôme en 2009.

Le monde de l’optique ?  c’était une passion pour toi ?

Euh… pas tout à fait ! (rire) Après 2 ans de médecine « ratée » comme beaucoup de monde, au moment de ma réorientation j’ai fait le choix de l’optique, de part le coté paramédical ainsi que le côté manuel que je trouvais intéressant.

Tu es franchisé Optic 2000, pour des raisons particulières ?

Quand j’ai fait ma formation en alternance, mon patron était déjà franchisé Optic 2000 sur Chambéry. Ici, l’enseigne a toujours été Optic 2000. Ça a un avantage d’être une coopérative assez libre dans son choix de produits : certains vont choisir un positionnement magasin haut de gamme, d’autres avec davantage de produits d’entrée de gamme. Il y a peu de choses imposées ce qui laisse aux opticiens le choix de designer l’intérieur de leurs magasins à leur guise. Ici à Aix les Bains, nous essayons d’avoir quelque chose de plutôt généraliste mais avec une majorité de produits 100 %  français. Nous privilégions la qualité et le savoir-faire français en terme d’optique. Bien sûr, ça a une incidence au niveau de la clientèle car nous sommes dans un positionnement prix un peu plus élevé que certains de nos concurrents. C’est là où La franchise Optic 2000 nous apporte des solutions avec des montures d’entrée de gamme  unique puisqu’il s’agit d’une gamme Optic 2000 propre et avec un positionnement abordable avec une qualité correcte.

Optic 2000 Aix les Bains et le sur-mesure

Ça, c’est une prestation que nous proposons à nos clients et que je gère seul pour le moment. Je l’ai mis en place depuis début 2014. Après le rachat du magasin, j’ai pris le temps de la réflexion. Une fois mon projet bien mûri, je me suis formé au travail de conception et maquettage des lunettes jusqu’à la fabrication finale. C’est vraiment une passion et cela permet de sortir du quotidien classique des magasins d’optique. A l’époque, j’étais motivé par l’apprentissage de gestes techniques d’  « antan » ! Il y a 40 ans en arrière tous les opticiens apprenaient les gestes techniques pour façonner une monture. De nos jours, cet apprentissage n’est plus du tout enseigné en école d’optique. Je me suis plutôt formé de façon autodidacte :  l’expression qui dit « c’est en forgeant que l’on devient forgeron » c’est très réaliste dans ce métier. Rien ne remplace la pratique. Ensuite, j’ai la chance d’avoir eu des contacts avec des artisans lunetiers qui m’a permis d’échanger, de communiquer sur les techniques et de partager leur savoir-faire. Certains de ces contacts ont évolués en même temps que moi, d’autres nous ont fait évolué. Ça a été une grande richesse à ce moment là.

Aujourd’hui dans la boutique, il n’y a que moi qui crée les produits. C’est une expérience différente de l’acte d’achat classique de lunettes. Il s’agit là d’un vrai travail de partenariat entre moi et le client : on part de la base, la forme, on la dessine, on choisit les matières. Le client participe activement à la création de ses lunettes pour la conception d’un produit UNIQUE. Une fois que nous sommes arrivés à cette étape, je crée une maquette que nous validons avec le client et je rentre ensuite en phase de fabrication pure. Mes deux collaborateurs se consacrent au développement commercial de la partie optique « classique » d’un magasin.

Le sur-mesure est quelque chose de très différenciant pour nous. Nous sommes les seuls aujourd’hui sur le bassin aixois, chambérien et annécien. Des artisans sont actuellement en train de se former pour proposer aussi du sur-mesure aujourd’hui mais dans le domaine du sur-mesure, chacun apporte une petite touche personnelle. Ce métier de lunetier c’est un peu 2 métiers en 1 : la partie créative (design, conception) et la partie artisanale de fabrication.

Aujourd’hui, la seule contrainte que l’on va avoir c’est ma contrainte technique ;  l’endroit où moi je pose mes limites et je sais que je ne sais pas faire. Après la contrainte est imaginative, tant que l’on imagine quelque chose et que la personne veut quelque chose d’original, on y arrivera si techniquement c’est possible.

14079685_10154461114614282_6550453182680578237_n

Les possibilités aujourd’hui sont infinies que ce soit sur les formes ou les couleurs. Sur la monture ici, on a collé deux plaques de coloris différents et le client avait fait le choix d’avoir une monture en biais. On peut faire des choses complètement décalé et asymétrique par exemple.

 

 

Le public ?

C’est surtout des adultes aujourd’hui qui optent pour cette prestation. Le coût n’est pas négligeable.

Je n’ai jamais fait de monture sur mesure pour les enfants. Il y a des solutions qui existent mais que je n’ai pas encore développé en magasin mais sur lesquelles je réfléchis.  Dans cette mesure, cela consisterai de sous-traiter la fabrication de la monture afin de réduire les coûts. C’est une mesure qui est envisageable.

Quelles sont leurs motivations ?

J’ai deux typologies de clients à ce jour :

  • La personne qui a un visage un peu atypique avec une physiologie particulière : les personnes comme toi avec un visage très fin, ou au contraire très large, avec un nez cassé, une oreille plus haute que l’autre…etc.
  • La personne qui souhaite avoir un produit personnalisé et unique

Ce n’est pas toujours des formes extrêmement originales mais c’est un produit différent où le client a très activement participé à la conception.

Ce sont souvent des clients motivés par le fait d’avoir un produit original, où il a participé à la conception et de fabrication française fait main et locale. On apporte une autre type de prestation différenciant pour le client à des coûts  plutôt de moyenne gamme. D’un point de vue qualitatif, le procédé de fabrication influence fortement la qualité du produit. De plus, la particularité du parcours client fait qu’il y a une partie émotionnelle.

Des projets pour 2017 ?

Mes deux collaborateurs, Marie-Pierre et Julien seront formés très prochainement à la commercialisation du sur-mesure c’est-à-dire qu’ils vont assurer la partie avant fabrication : explication, dessin, choix des matériaux et prises de mesure. Je me détacherai un peu de cette partie là pour me consacrer à la création d’une collection en nom propre et que je fabriquerai intégralement sur des mesures plus standards.

Notre ambition est de commercialiser cette collection dans mon magasin mais aussi, dans d’autres magasins. Pour cela, j’ai besoin d’un peu de temps et c’est pourquoi j’ai commencé la montée en compétences de mes collaborateurs afin qu’ils puissent m’alléger le travail du sur-mesure.

Je tiens à remercier Florian pour ces belles lunettes et belle expérience pour moi ! Vous pouvez admirer son travail sur sa page Facebook.

Voici mes lunettes :

 

Alors vous les trouvez comment ? Moi, j’adore les paillettes au verso !! 

2 commentaires sur “Mes lunettes sur mesure !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :